2021
Add your custom text here
2ème chance, système scolaire, mieux se connaître
Harrison Assessments, la possibilité de mettre des mots sur ce qu'on pense au fond de soi sur soi.

Aujourd'hui, je coachais une jeune femme en reconversion après un CAP vente et 3-4 expériences dans la vente et l'industrie. Sans avoir aucune connaissance de son parcours et de son histoire personnelle, en débriefant son rapport Harrison Assessments, je lui partage que l'école a du être compliquée pour elle. Ses besoins en matière de condition de travail : être dans la nature et être debout, n'avaient pas du être remplis.

Le système scolaire l'a amené vers cette voie dans laquelle elle ne s'épanouit pas du tout. Voie classique juste qu'à ce que cela ne fonctionne plus et qu'on cherche une autre voie. Commencer par l'échec pour aller vers sa voie, c'est compliqué. Certaines formations plus professionnalisantes nécessite d'avoir 14 ans minimum avant d'être envisagées. Combien d'années gâchées pour certains enfants qui savent très bien qu'ils ne sont pas sur leur voie sur les bancs de l'école. Pardon, ce ne sont plus des bancs mes des chaises. L'école a évolué... 

Plusieurs métiers ont émergés dans lesquels elle pourrait s'épanouir et être performante, par exemple, Infirmière à domicile, travail avec les animaux...

Nous avons la chance en France d'avoir un cadre social qui ouvre la possibilité d'une seconde chance. C'est chouette. Mais que d'énergie perdue dans l'éducation nationale, que de souffrance et de dépenses inutiles.

Je milite pour que notre école accompagne les jeunes à devenir des adultes capables de se connaître, de prendre leurs responsabilités et de leur offrir la possibilité d'apporter à la société le meilleur d'eux-mêmes pour l'épanouissement de chacun et de tous.

Avec la révolution agricole à venir, avec les nouveaux métiers qui émergent ou reviennent, je pense que notre société gagnerait à voir les choses différemment. Nous devons quitter l'ère des petits soldats pour notre industrie et de la lutte sociale pour aller vers l'ère d'une société plus alignée avec la nature, avec le mouvement naturel des choses. Pour en avoir fait l'expérience, je peux vous dire qu'il y a une sensation de justesse. Le choses viennent naturellement au bon moment. Cela n'empêche pas de faire des efforts et de travailler mais on sait pourquoi on le fait et ça change tout.


Détresse des étudiants et des lycéens :
AdVeda, un collectif de coachs certifiés HEC, propose du Coaching Solidaire pour aider les jeunes à faire les bons choix à l’heure du Covid