2020
Add your custom text here
Pouvoir et langage symbolique

«Comme la sociologie de la culture, la sociologie du langage est logiquement indissociable d’une sociologie de l’éducation.»

Tout est possible, il suffit d'appréhender, le sujet de la bonne manière. Quelle est la force d'un réseau? Apporter à ses pairs l'éclairage, la culture et les codes du champ social dans lequel nous évoluons. 

Quelles différences entre un enfant de 6 ans qui arrive dans une classe ne sachant rien des élèves qui l'entourent et une personne à la recherche d'un emploi dans une entreprise?

Ne connaissant personne, il n’a pas les codes de l’intégration, quelles sont leurs chances de réussite? Aucune, si l'un comme l'autre ils ne sont pas accompagnés, c'est l'échec qui est au bout du chemin! 

Qui est responsable de la bonne intégration de l'enfant ou de la personne en recherche d'emploi dans le nouveau champ social? Qui sont les personnes identifiées, lorsque nous leur confions nos espoirs de réussite?  En qui devons-nous remettre cette confiance, car c'est bien de confiance qu'il s'agit. Notre espoir de développement ne peut se faire que grâce à l'accord de la personne détentrice du pouvoir symbolique. Le/la maître (esse) ou le Responsable Ressources Humaines.  

La sociologie est un merveilleux outil de coaching qui est plus qu'un indicateur, il est le révélateur des inégalités, des difficultés mais également le révélateur de potentialités extraordinaire pour qui sait interpréter et guider l'apprenant. Étudier ce n'est pas créer mais se créer.

                                                                                                                Fodil Benrabia

 

 


Choisir son outil d'évaluation
Comment ne pas se tromper